Accueil Monde France

Attentat à Nice : le gouvernement flamand observe une minute de silence

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les ministres du gouvernement flamand ont observé une minute de silence, ce vendredi matin sur la place des Martyrs à Bruxelles, en hommage aux victimes de l’attentat de Nice. Ce dernier a fait, selon un bilan provisoire, 84 victimes, tandis que 18 personnes sont toujours en état d’urgence absolue.

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois a présenté ses condoléances au gouvernement et au peuple français. « Cette attaque était sans aucun doute dirigée contre notre société occidentale, contre des gens qui profitaient de leurs vacances, de leur fête nationale », a-t-il indiqué dans une courte allocution.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs