Accueil La Une Monde

Fethullah Gülen, l’ennemi juré d’Erdogan accusé de la tentative de putsch en Turquie

Le chef de l’Etat accuse le prédicateur Fethullah Gülen d’avoir mis en place un « Etat parallèle » destiné à le renverser, ce que les « gülenistes » nient.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Fethullah Gülen a beau vivre en reclus dans une petite ville des Etats-Unis depuis des années, le président turc Recep Tayyip Erdogan voit dans son ennemi juré le vrai responsable de la tentative de putsch qui a secoué la Turquie dans la nuit de vendredi à samedi. A peine arrivé à l’aéroport d’Istanbul, le président turc, accueilli par une foule énorme, a accusé l’imam et son mouvement d’être à l’origine du coup qui a tenté de le déposer et qui semblait avoir échoué.

Agé de 75 ans, le prédicateur musulman, vit en reclus dans les Poconos, une région montagneuse et boisée de Pennsylvanie au nord-est des Etats-Unis, depuis 1999. Mais c’est un homme à la tête d’un mouvement puissant en Turquie, qui compte un gigantesque réseau d’écoles (en Turquie mais aussi partout dans le monde), d’ONG et d’entreprises sous le nom d’Hizmet (Service, en turc) et il est très influent dans les médias, la police et la magistrature.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs