Accueil Monde France

Attentat à Nice: «Quand un enfant décède, c’est inacceptable»

La mort de dix enfants et adolescents sur la Promenade des Anglais a suscité l’émoi dans le monde entier. Pour les experts, le choc émotionnel lié au fait qu’on «touche à l’innocence».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Des images d’enfants recherchés par leurs familles ont commencé à apparaître sur les réseaux sociaux après le drame de la Promenade des Anglais. Selon le procureur Molins, ils seraient une dizaine à y avoir perdu la vie ce jeudi – plusieurs dizaines d’autres sont blessés. Pour les docteurs en psychologie Adélaïde Blavier et Jean-Marie Gauthier, de l’ULg, la probabilité de traumatisme au sein de la population risque d’être très forte ; elle augmente de manière exponentielle lorsqu’on touche à un enfant. «  C’est quasi une loi biologique, c’est instinctif : l’humanité survit parce que les adultes protègent les enfants  », explique le professeur Gauthier.« 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs