Accueil Monde France

Attentat à Nice: le plan d’action de Hollande vivement critiqué

En quelques heures, le débat sur l’action du gouvernement dans sa lutte contre le terrorisme a tourné au pugilat. Très critique, l’opposition s’est fait recadrer par des députés de la majorité pour son manque de dignité et de retenue après le drame de Nice.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Vendredi matin. Le Premier ministre Manuel Valls, au sortir du conseil de l’Elysée consécutif au terrible drame de Nice, joue la fermeté. Le ton contraste avec une impuissance évidente à déjouer la fatigue d’une nuit forcément écourtée : «  Nous faisons face à une guerre que le terrorisme nous livre. Le but des terroristes, c’est d’installer la peur. La France est un grand pays et une grande démocratie, qui ne se laissera pas déstabiliser. » Il en appelle même à l’unité nationale, un peu plus tard, sur la chaîne de télévision française LCI. «  C’est la seule réponse possible  », dit-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs