Accueil Monde France

Hommages à Nice: après les cris, le silence… et le voyeurisme

Depuis vendredi, les passants viennent rendre hommage aux victimes de l’attentat de Nice sur la Promenade des Anglais. Entre la plage et le casino.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

A près les attentats de Bruxelles, j’étais traumatisée par les sirènes. Désormais c’est les cris  ». Isabelle Engelbert et sa fille Luna étaient sur la Promenade des Anglais, jeudi soir. Leur chance : avoir changé de plans en fin de soirée pour aller chercher une glace dans les petites rues. Elles ont échappé au camion. Pas à l’effrayante marée humaine en fuite, pas au bruit des coups de feu, à la peur (leur témoignage est à lire ici).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs