Accueil Monde

Nedim Gürsel: «Je ne crois pas qu’Erdogan va tirer les leçons de ce putsch»

Le grand écrivain turc Nedim Gürsel a suivi les événements du 15 juillet avec passion. Entretien.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Nedim Gürsel est un écrivain turc qui vit à Paris, où il enseigne la littérature turque à la Sorbonne. Il a 65 ans. Il a écrit une vingtaine de romans, nouvelles, essais et récits de voyage, pour la plupart traduits en français. Son écriture mêle lyrisme, romance, humour, épopée, érotisme et même fantastique. Dans son dernier roman, Le fils du capitaine (Seuil), le narrateur, le fils en question, au terme d’une carrière de journaliste, souffre encore de son enfance, dont il se souvient dans ses mémoires. Le capitaine, le père, est précisément un putschiste du coup d’Etat de 1960, qui a déposé et pendu le Premier ministre de l’époque, Adnan Menderes, et deux de ses ministres. Nedim Gürsel, on s’en doute, a suivi la tentative de putsch de ce vendredi avec concentration, suivant les nouvelles toute la nuit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs