Accueil La Une Monde

Erdogan appelle les États-Unis à extrader Gülen devant des milliers de partisans

Le président turc a accusé l’imam Fethullah Gülen et son mouvement d’être à l’origine de la tentative de coup d’État.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé samedi les États-Unis à extrader le prédicateur exilé Gülen, responsable selon lui du putsch avorté lancé vendredi soir.

«  Les États-Unis, vous devez extrader cette personne  », a lancé le chef de l’État devant une foule de milliers de partisans, en référence à son ennemi juré Fethullah Gülen, installé en Pennsylvanie et qui a nié toute implication dans la tentative de coup d’État. «  Il y a un jeu avec l’armée, et cela est lié à des forces extérieures  », a insisté le président.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean-Michel Wileur, dimanche 17 juillet 2016, 9:57

    Décidément, je pense que ce pays n'est pas prêt pour entrer dans l'Europe...

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs