Accueil Opinions

Les notaires sont-ils au-dessus de tout soupçon?

En moyenne, trois plaintes sont déposées chaque jour devant l’ombudsman des notaires. Une profession particulière, très codifiée. Et mal-aimée ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Achat d’une maison, contrat de mariage, gestion d’un divorce ou d’une succession… Le notaire intervient lors d’étapes importantes et parfois délicates de la vie. Officier public représentant l’Etat, il est garant de l’application de la loi. L’accès à la profession est strictement encadré et le nombre de postes limité. On ne devient pas notaire comme on ouvre un cabinet de dentiste (lire par ailleurs).

Vu les dossiers sensibles, financièrement et/ou émotionnellement, pour lesquels leurs services sont nécessaires et qu’ils sont censés trancher de manière impartiale, les motifs de mécontentement menant parfois à des plaintes sont nombreux. Ce mécontentement vient aussi, dans certains cas, d’un comportement moins scrupuleux que celui que son statut requiert.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs