Accueil Monde

Crash d’EgyptAir: le mot «feu» mentionné sur un enregistreur de vol

Ces nouvelles informations pourraient conforter l’hypothèse d’une défaillance technique pour expliquer le crash.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le mot «  feu  » a été capté par un enregistreur de vol de l’appareil EgyptAir avant que celui-ci s’abîme en Méditerranée en mai, a annoncé samedi une commission d’enquête dirigée par l’Égypte. Le vol MS804 reliant Paris au Caire le 19 mai s’est abîmé entre la Crète et la côte nord de l’Égypte après avoir soudainement disparu des écrans radar pour des raisons encore indéterminées, tuant les 66 personnes à bord, dont 40 Égyptiens et 15 Français.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Georges Claessens, dimanche 17 juillet 2016, 0:12

    Pour vous, l'approximation est peut être une règle déontologique suffisante. Mais dans le cas qui nous occupe présenter l'illustration d'un Boeing 737 (d'Egyptair, OK) pour un Airbus 320 de la même compagnie est une faute professionnelle grave qui doit faire bondir de joie les industriels de Seattle ! ...ceci en plus de l'orthographe plus qu'approximative de vos journalistes. GC

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs