Accueil Monde

Turquie: Erdogan promet d’éliminer «le virus» dans l’État

Le président turc a aussi appelé ses partisans à continuer de tenir la rue pour manifester leur soutien au régime.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis dimanche d’éliminer «le virus» factieux au sein de l’Etat turc, en s’adressant à une foule de partisans, au lendemain de l’échec du coup d’état mené par un groupe de militaires.

«Nous allons continuer d’éliminer le virus de toutes les institutions étatiques (...) hélas ce virus, comme un cancer, s’est propagé à tout l’Etat», a lancé le chef de l’Etat.

Il s’exprimait lors d’une cérémonie à la mosquée Fatih, à Istanbul, en mémoire des victimes des militaires rebelles.

Micro en main dans une foule de fidèles, le président turc a aussi appelé ses partisans à continuer de tenir la rue pour manifester leur soutien au régime.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Alain Monsieur, dimanche 17 juillet 2016, 20:02

    Tiens, il me semblait qu'Erdogan était le Chef de l'exécutif turc et que les arrestations dépendaient du judiciaire comme dans tout Etat de Droit. Qui peut croire qu'un système judiciaire démocratique peut en quelques heures après les évènements procéder à des milliers d'arrestations ? Les journalistes parlent d'une purge, c'est bien de cela qu'il s'agit mais nos politiques et nos alliés, qu'en diront-ils ?

  • Posté par Daniel PARDONS, dimanche 17 juillet 2016, 19:14

    Le virus c'est Erdogan. Vivement un référendum sur la poursuite des négociations pour une entrée dans l'EU. Cent mille fois non.

  • Posté par Gérard VIGNERON, dimanche 17 juillet 2016, 19:10

    Et dire que certains pensent que la Turquie peut faire partie de EU. 1000 fois non!!

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs