Accueil Société

Lutte contre la pauvreté: «Le travail ne suffit pas toujours»

Pour Anne-Catherine Guio, ancienne membre de l’Iweps, le lien entre la diminution du nombre de chômeurs et la baisse de la pauvreté n’est pas une évidence.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Anne-Catherine Guio est chercheuse au LISER (Luxembourg) et ancienne membre de l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps). Pour elle, le lien entre la diminution du nombre de chômeurs et la baisse de la pauvreté n’est pas une évidence.

«Même avant la crise économique, la baisse du chômage n’allait pas de pair avec la baisse de la pauvreté. Il faut prendre en compte les cas d’exclusion comme la situation des travailleurs à temps partiel. Ils nous montrent que le travail ne suffit pas toujours. Les ménages a faible intensité de travail sont très nombreux en Belgique. C’est notamment le cas de nombreuses familles monoparentales doit également interpellé. 50% d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté en Wallonie».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs