Accueil Monde

RD Congo: la fièvre de l’or fait mourir Shabunda

Quelque 660 kilos d’or sont produits chaque mois, soit huit tonnes par an. Un rythme intenable… Récit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Un rapport produit par la société civile de la région des Grands Lacs (1) décrit par le menu une nouvelle malédiction, celle des richesses, qui vient de s’abattre sur le territoire de Shabunda, l’un des plus isolés du Sud-Kivu, des plus éprouvés aussi.

C’est là en effet que les deux guerres du Congo ont fait des centaines de milliers, sinon des millions, de victimes, c’est là qu’un nombre incalculable de femmes ont subi des violences sexuelles d’une brutalité inégalée, pratiquées par les rebelles hutus puis par tous les groupes armés congolais.

La paix relative dont se vantent les autorités du Sud-Kivu se traduit de facto par un équilibre entre le groupe armé des Raia Mutomboki, originaires de la région, et les forces armées congolaises. Equilibre assuré aussi par le partage des énormes richesses que produit ce territoire peu accessible.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs