Accueil Monde

Boris Johnson renonce à sa chronique dans le Telegraph (et à 300.000 euros annuels)

En quatre ans, le nouveau ministre a perçu 987.097 livres (1,184 million d’euros) pour ses chroniques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson renonce à sa chronique hebdomadaire dans le quotidien The Daily Telegraph, mettant fin à un très lucratif contrat de 250.000 livres (299.000 euros) par an, a annoncé son porte-parole lundi. «Il serait inopportun pour lui de continuer à écrire sa chronique (...), eu égard à ses nouvelles fonctions de ministre», a indiqué son porte-parole.

En quatre ans, l’ex-maire de Londres et ex-journaliste - correspondant du Daily Telegraph à Bruxelles de 1989 à 1994 - a perçu 987.097 livres (1,184 million d’euros) pour ses chroniques dans lesquelles il prenait plaisir à railler les personnalités politiques britanniques et les leaders du monde, selon le détail de ses déclarations de revenus publiées en avril.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs