Accueil La Une Belgique

Gand: la police simule une attaque terroriste en plein feu d’artifice

En raison d’une menace qui planait sur un événement à Nimègue, les autorités locales ont décidé d’exécuter un exercice.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La police gantoise a simulé une attaque terroriste dimanche soir pendant le feu d’artifice des Gentse Feesten afin de s’exercer, a rapporté lundi le bourgmestre de Gand, Daniël Termont (sp.a).

«A 22h00, une communication internationale a informé d’une menace contre un feu d’artifice à Nimègue (aux Pays-Bas, NDLR); il n’y était pas du tout question de Gand. Avec le chef de corps, nous avons décidé d’exécuter un exercice, que nous avions préparé sur papier, en faisant comme s’il s’agissait d’une vraie menace à l’encontre de Gand», a raconté le bourgmestre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs