Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Dopage: voici comment la Russie a triché depuis 2012, selon le rapport McLaren

Détruire, falsifier ou escamoter: pour protéger ses athlètes dopés, la Russie avait mis en place différents systèmes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

JO 2012 de Londres: falsifier

«Dans un système classique de dissimulation, des échantillons sont collectés avant les compétitions, pour déterminer si les sportifs risquent d’être contrôlés positifs et donc s’ils doivent rester à la maison. Ces échantillons ne sont alors pas prélevés dans des flacons officiels et les résultats des tests ne sont pas enregistrés dans ADAMS» (NDLR: le système de gestion des contrôles antidopage de l’Agence mondiale antidopage).

«Pour les Jeux de Londres, c’est une variante de ce système qui est utilisée. Avant les Jeux de Londres, les échantillons collectés sont prélevés dans des flacons officiels, mais les résultats des tests sont vérifiés par le laboratoire de Moscou pour déterminer la probabilité qu’un athlète soit testé positif lors des Jeux».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Alain Monsieur, mardi 19 juillet 2016, 10:07

    Tout le monde triche ? VW en tous cas aussi ! Mais combien d'autres attendent pour être démasqués ? Triche-t-on + qu'avant ou a-t-on + de possibilités pour démasquer les tricheurs ? Et vous ? N'avez-vous jamais triché ?

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs