Accueil Culture Cinéma

Le film «Bastille day» déprogrammé des cinémas suite à l’attentat de Nice

Il raconte les projets d’une jeune Française voulant commettre un attentat le 14 juillet…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Au lendemain de l’attentat de Nice, ce 14 juillet, les cinémas français avaient le choix de programmer ou non « Bastille day ». Une question compréhensible vu le synopsis du film : un attentat se prépare la veille du 14 juillet à Paris…

Mais dès le 16 juillet, le distributeur du film réalisé par James Watkins, Studiocanal, demande aux cinémas de retirer « Bastille day » de l’affiche. François Clerc, le patron de la distribution de la société française a répondu « Non » au tweet (aujourd’hui supprimé) de @lefilmfrançais qui affirmait que l’œuvre était maintenue en salles.

Studiocanal souligne que le film était programmé dans 237 cinémas en France, dont plusieurs à Nice.

Une telle situation avait déjà eu lieu après la déprogrammation de « Made in France » à cause des attentats de Paris le 13 novembre 2015.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs