Accueil Médias

Les internautes raillent la conférence de presse surréaliste de Morandini

Accusé par « Les Inrocks » de harcèlement sexuel et de travail dissimulé, l’animateur s’est défendu et a chargé Marc-Olivier Fogiel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le journaliste et animateur français Jean-Marc Morandini, accusé par « Les Inrocks » de harcèlement sexuel et de travail dissimulé, s’est défendu lors d’une conférence de presse surréaliste mardi après-midi. «  Fort des preuves indiscutables en ma possession, j’ai décidé de lancer des procédures judiciaires contre (Marc-Olivier) Fogiel, (Matthieu) Delormeau, son ami Chris Bieber, le magazine « Les Inrocks » et Fanny Marlier  », auteure de l’article l’incriminant.

Pour résumer, Jean-Marc Morandini se dit victime d’un «  assassinat public  », concède des «  maladresses  » mais ne répond pas sur le fond aux accusations des Inrocks.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs