Accueil Monde

Afghanistan : indignation après la mort d’une adolescente brûlée vive

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Plusieurs organisations de défense des droits et des enfants ont interpellé mercredi le gouvernement afghan après la mort d’une adolescente, mariée à 12 ans puis brûlée vive, enceinte, dans le cadre d’un conflit familial.

Zahra, 14 ans, est décédée ce samedi de ses brûlures dans un hôpital de Kaboul où elle avait été transportée depuis la province de Ghor, dans le centre montagneux et isolé de l’Afghanistan. Selon le porte-parole du gouverneur, elle « s’est immolée » par le feu. Mais pour son père, Mohammad Azam, sa fille était maltraitée depuis le jour de son mariage et a été tuée par sa belle-famille.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Armand Weytsman, mercredi 20 juillet 2016, 19:43

    Honte à vous!!!!!!!

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs