Accueil Monde France

Attentat à Nice: une seule voiture de police barrait la Promenade des Anglais

Une vive polémique oppose la municipalité Les Républicains au gouvernement socialiste sur le dispositif de sécurité mis en place le soir de l’attentat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Une seule voiture de police barrait l’entrée de la zone piétonne de la Promenade des Anglais, où est arrivé le camion utilisé pour l’attentat du 14 juillet à Nice, affirme jeudi le quotidien Libération, une information qualifiée de «contre-vérité» par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Une vive polémique oppose la municipalité Les Républicains au gouvernement sur le dispositif de sécurité mis en place le soir de l’attentat qui a fait 84 morts.

Selon Libération, qui s’appuie sur «une source policière qui a pu visionner les images de la vidéosurveillance (...), un seul véhicule de police, celui des agents municipaux, se trouvait au milieu de la chaussée, côté mer», à l’endroit où l’artère devenait piétonne en ce soir de fête peu avant que le camion arrive.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par André Dupont, jeudi 21 juillet 2016, 16:23

    Quelle médiocrité que cette polémique autour de ce drame. Comment peut on prétendre qu'ion aurait pu anticiper cet attentat, alors que l'auteur n'était répertorié nulle part, pas de casier judiciaire, pas de signe de radicalisation. Les politiques de droite ne font qu'instrumentaliser l'émotion populaire liée à cet attentat à des fins électoralistes. C'est minable et même plus, scandaleux

  • Posté par MINE, jeudi 21 juillet 2016, 12:31

    Monsieur Brock, il ne s´agit pas de politique de gauche ou de droite, il s´agit qu´en cette période de terrorisme "universel", les Forces de l´ordre tout comme les simples Citoyens fassen travailler leurs méninges dans certaines situations.Il faut des connaissances et des réflexes de sécurité. La dénonciation hier de l´étudiant iranien, à la Monnaie est un bon exemple.

  • Posté par Willy BROCK, jeudi 21 juillet 2016, 11:22

    C'est tellement facile, après... "On aurait dû, il aurait fallu, et si on avait, pourquoi n'a-t-on pas..." L'autre majorité a-t-elle mieux fait durant ses dernières législatures ? Il est légitime de se poser la question et d'y répondre honnêtement !

  • Posté par MINE, jeudi 21 juillet 2016, 10:03

    le minimum est que les forces de l´ordre soient instruites qu´elles aient connaissance des dangers.Il aurait fallu dans ce cas , vérifier les vidéos, observer ce camion, interroger davantage le chauffeur, mettre plus de barrages etc... c´est l´ABC du métier en ces temps de terrorisme. ´Les voitures piégées font aussi partie du quotidien, c´aurait pu être ce camion,.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs