Accueil Monde France

Attentat à Nice: trois des cinq suspects écroués pour «complicité d’assassinats»

Ils sont soupçonnés d’avoir apporté une aide logistique à Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Cinq suspects, en contact avec le tueur avant l’attentat de Nice, ont été mis en examen jeudi soir par des juges antiterroristes et placés en détention provisoire, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Chokri C., Mohamed Oualid W. et Ramzi A. ont notamment été mis en examen pour «complicité d’assassinats en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste», a précisé le parquet. Ramzi A. a également été mis en examen pour «infractions à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste», de même qu’un couple d’Albanais, Artan H. et Enkeledja Z.

Ces trois derniers suspects sont soupçonnés d’avoir participé à la fourniture du pistolet avec lequel le tueur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a tiré sur des policiers avant d’être abattu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Henri Dopchie, vendredi 22 juillet 2016, 9:26

    On pourrait commencer par interdire les écrits qui appellent à l'assassinat: Coran, Sunna, Hadith... Apres la guerre, on a interdit Mein Kampf.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs