Accueil La Une Monde

Affaire Tapie: Christine Lagarde devra faire face à la justice

La directrice du FMI comparaîtra pour le délit de négligence ayant permis un détournement de fonds publics.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La Cour de cassation a validé vendredi le renvoi en procès de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, qui devra être jugée dans l’affaire de l’arbitrage Tapie pour le délit de négligence ayant permis un détournement de fonds publics.

Rejet de son pourvoi en cassation

En 2008, cet arbitrage, une sentence privée, avait alloué 404 millions d’euros à Bernard Tapie pour mettre fin au litige de l’homme d’affaires avec l’ancienne banque publique Crédit lyonnais sur la vente d’Adidas en 1994. La Cour de cassation a rejeté le pourvoi de l’ancienne ministre de l’Economie, qui avait été renvoyée en décembre en procès devant la Cour de justice de la République (CJR), l’instance habilitée pour juger les délits commis par des membres de gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs