Accueil La Une Monde

Fusillade à Munich : pas de lien entre le tueur et Daesh, selon la police

9 personnes ont été tuées dans la fusillade et 16 autres ont été blessées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les autorités allemandes ont indiqué samedi que la fusillade qui a ensanglanté Munich vendredi soir était l’acte d’un «forcené» et n’avait rien à avoir avec le jihadisme et l’organisation État islamique.

«Nous partons du principe qu’il s’agit dans cette affaire d’un acte classique d’un forcené» qui a agit manifestement sans motivation politique, a déclaré à la presse un représentant du parquet de Munich, «il n’y a pas d’autres raisons».

Un lien «évident» avec Anders Breivik

Par ailleurs, les enquêteurs ont établi un lien «évident» entre la fusillade et le tueur norvégien Anders Behring Breivik.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

USA: l’intrusion du ballon chinois était préméditée

Branle-bas de combat au PC souterrain de la défense aérienne nord-américaine, décollage en trombe d’avions de chasse équipés de missiles air-air : l’Amérique de Joe Biden a traité l’intrusion du ballon stratosphérique chinois comme une véritable provocation de Pékin et traité l’incident avec la manière forte, quoique tardive.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs