L’Italie élimine l’Espagne à son propre jeu

BRAA20160627_586
 
Les Gallois, à l’image de Gareth Bale, ont célébré leur qualification en famille. © Reporters
Euro 2016 De notre envoyé spécial

Euro 2016: les Gallois ont montré des failles

Antoine Griezmann l’attaquant de l’Atletico Madrid, a tiré l’équipe de France du guêpier dans lequel un but irlandais précoce l’avait plongée. © Valery Hache/AFP
Derrière son capitaine, c’est toute la Belgique qui est montée en puissance. ©Belga
La Roja a trouvé, en Alvaro Morata, un avant-centre de premier plan qui lui ouvre des perspectives. © Remy Gabalda/AFP
Eden Hazard célèbre le troisième but des Diables rouges contre la Hongrie. © Belga/Bruno Fahy
Les Diables célèbrent leur victoire contre la Hongrie. © Belga/Bruno Fahy
Le défenseur belge Thomas Vermaelen avec le coach de l’équipe nationale Marc Wilmots, lors de Hongrie-Belgique. © Belga/Dirk Waem
Yannick Carrasco, heureux après son but. © Photo News/Michael Dalder
Marc Wilmots a dû calmer les ardeurs de ses Diables. © Photo News/Peter De Voecht
Thibaut Courtois a réussi des arrêts décisifs face aux Hongrois. © AFP/Attila Kisbenedek
Toute la joie des Diables après le but d’Eden Hazard. © Reuters/Charles Platiau
Dries Mertens de retour dans le onze
? © Photo News/Jimmy Bolcina
Julian Draxler, Mario Gomez et Thomas Müller célèbrent le deuxième but allemand. © AFP/Patrik Stollarz
Antoine Griezmann, double buteur, et Olivier Giroud peuvent avoir le sourire. © Reuters/Jason Cairnduff
© Photo News
A l’image de De Bruyne, dont la Belgique attend beaucoup, Mertens, Nainggolan et Dembélé, les Diables étaient relax avant de mettre le cap sur Toulouse. © Photo News
Euro 2016 De notre envoyé spécial

Sortie de l’Euro interdite pour les Diables

Le choix de la rédaction
  1. d-20190524-3U3PUF 2019-05-24 17:33:25

    Vie privée: les internautes ne sont pas prêts à se rebeller

  2. Le gouvernement Michel (la suédoise MR, N-VA, VLD, CD&V) était lourdement déséquilibré entre nord et sud
: les francophones, avec le seul MR, ne disposait que de 20 sièges sur 63.

    Un gouvernement minoritaire au Nord? Ce n’est pas une première

  3. A la veille du match entre l’AS Roma et l’Inter Milan, le journal italien Corriere dello Sport est au cœur d’une polémique avec cette « une ».

    Discriminations: «On ne peut parler de racisme sans parler des blancs»

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Manifestations monstres contre Macron en France: ce qu’il faut oser dire

    Il n’y aura pas eu de chaos. La plupart des trains étaient à l’arrêt ce jeudi et la majorité des écoles, fermées. Mais les Français avaient anticipé ce « black thursday ». Si bien que le « mur du 5 décembre » n’a pas été érigé aussi haut que prévu.

    Emmanuel Macron aurait pourtant tort de considérer la partie gagnée. La mobilisation était très importante dans les manifestations. Et ce n’est que dans les...

    Lire la suite