Accueil Monde

Des zones d’ombre demeurent sur la fusillade de Munich

Pourquoi est-il passé à l’acte ? A-t-il choisi à dessein ou au hasard ses victimes et comment s’est-il procuré arme et munitions ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La police tente de lever les dernières zones d’ombre sur les motivations de l’auteur de la fusillade de Munich, un jeune fasciné par les tueries de masse, alors qu’un débat s’est engagé sur le durcissement de la législation des armes en Allemagne.

Pourquoi est-il passé à l’acte ? A-t-il choisi à dessein ou au hasard ses victimes et comment s’est-il procuré arme et munitions ? Plusieurs questions restent en suspens.

Il est établi que ce Germano-Iranien de 18 ans souffrant de troubles psychiatriques a prémédité son coup et piégé ses victimes sur Facebook.

Il a tué neuf personnes, pour la plupart des adolescents, et en a blessé 16 autres. Une tragédie qui a semé la terreur dans cette ville du sud de l’Allemagne, où un dispositif policier sans précédent a été un temps déployé par crainte d’un acte terroriste.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs