Accueil Monde

Népal: le Premier ministre démissionne avant une motion de censure

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre du Népal KP Sharma Oli a annoncé sa démission dimanche, juste avant le vote d’une motion de censure parlementaire qui aurait dû être adoptée, plongeant dans une crise politique ce pays durement frappé par un séisme l’an dernier.

« J’ai décidé d’ouvrir la voie à l’élection d’un nouveau Premier ministre par ce Parlement, et j’ai présenté ma démission à la présidente », a déclaré KP Sharma Oli aux parlementaires qui s’apprêtaient à voter la motion de censure contre le gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs