Accueil Économie

Airbnb: une taxe de séjour en Belgique?

Le système permet déjà à plusieurs Villes américaines d’arrondir leurs fins de mois. Chez nous, un cadre fiscal est encore loin. Mais la machine est en route.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Airbnb se fait désormais complice des autorités. Une nouvelle surprenante, la plate-forme « collaborative » étant habituellement qualifiée de disruptive. Dès le 1er octobre, le site de location, qui propose à des particuliers d’accueillir chez eux d’autres particuliers contre rémunération, collectera la taxe de séjour encaissée par ses hôtes parisiens… Afin de la reverser à la municipalité. A la clé, une belle rentrée d’argent pour la capitale française : 50.000 locations Airbnb y sont actuellement disponibles et la taxe de séjour s’élèvera à 0,83 euro par nuit et par personne ! Un système déjà opérationnel dans plusieurs villes américaines et qui a le mérite de rendre tout le monde content (sauf peut-être l’utilisateur) : la Ville concernée qui voit ses revenus augmenter sensiblement et Airbnb qui peut continuer à se développer en toute quiétude. « A San Francisco, 100 millions de dollars sont récoltés chaque mois de cette façon », précise-t-on chez l’américaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs