Accueil Culture Musiques

Tyler, the Creator vs. Theresa May

Le rappeur américain a été banni de Grande-Bretagne il y a un an par la Première ministre. Il contre-attaque.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 3 min

L’affaire date d’il y a un an, l’actuelle Première ministre britannique, Theresa May, alors au ministère de l’Intérieur, se vantait d’avoir « exclu de Grande-Bretagne plus de prêcheurs de haine qu’aucun ministre de l’Intérieur ne l’a jamais fait ». De son point de vue, devait être inclut parmi ceux-ci un jeune rappeur un peu bêta mais pas bien méchant se faisant appeler Tyler, the Creator.

Le bonhomme a appris la nouvelle à la douane de l’aéroport, alors qu’il se présentait pour participer aux festivals de Leeds et Reading en août 2015. Incrédule, on lui fit lire des papiers très officiels estimant qu’il n’était pas le bienvenu au Royaume de Lizbeth. Il expliqua plus tard dans un tweet : « Sur base de paroles écrites en 2009 (NDLR : il avait 18 ans), je ne suis pas autorisé à entrer en Grande-Bretagne pendant 3 à 5 ans ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs