Accueil Monde

Maroc: polémique autour de l’acquisition à des prix dérisoires de terrains de l’Etat

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Militants de la société civile et membres de l’opposition au Maroc ont exigé une enquête à propos de l’acquisition de terrains de l’Etat à des prix dérisoires par des responsables dont des conseillers du roi et des ministres.

Selon le site indépendant d’information Lakome2, ces acquisitions portent sur des terrains d’une superficie de 3.000 à 5.000 m² vendus à de hauts responsables à des prix très bas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, lundi 25 juillet 2016, 21:49

    Pour la population, les terres sont inabordables en prix au Maroc . Bien plus chers qu'en Europe . Alors , il y a de la magouille . Ces terrains divisés en petites parcelles enrichiront les mieux placés . Ce n'est pas nouveau , et il n'y a pas qu'au Maroc.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs