Accueil La Une Monde

Quelque deux milliards d’euros

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Créée en 1992, « Projects Abroad » est l’une des pionnières du nouveau secteur florissant qu’est le « volontourisme », un « business » qui pèserait quelque deux milliards d’euros. Chaque année, l’organisation envoie plus de dix mille volontaires prendre part à ses 215 programmes répartis dans trente-deux pays du monde. Celle qui est au cœur des critiques du Service volontaire international (SVI) se partage le juteux marché du « tourisme humanitaire » avec une poignée d’autres compagnies. Parmi elles, le WEP et « Working Abroad » qui organisent également des projets de volontariat payants dans une quarantaine de pays. Les frais de missions des volontaires oscillent le plus souvent entre 700 et 2.000 euros, hors billets d’avion et frais de visa, pour deux semaines de volontariat dans un pays en voie de développement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs