Accueil Société

Bois illégal: trop de risques en Belgique

La Belgique est un important importateur de bois exotique. Une activité à haut risque dans les pays d’exportation. Selon certains, les contrôles sur la filière exercés chez nous en application des lois européennes sont insuffisants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

La Belgique est un petit pays, mais sur le marché européen du bois, elle compte. Rien qu’à Anvers, en 2014, on a déchargé près de 280.000 tonnes de bois. En 2011, la Belgique a importé 3,4 millions de m3 de bois provenant de l’extérieur de l’Union européenne. Une partie reste chez nous pour y être transformée (en meubles, en terrasse, en menuiseries, en décoration…). L’essentiel est réexporté. La Belgique est le premier importateur européen de bois du Cameroun, 25 % en valeur, soit plus de 100 millions de dollars. Elle est le deuxième importateur européen de bois brésilien et l’un des principaux importateurs de bois exotiques. On importe également du Congo, de Malaisie, d’Indonésie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs