Accueil Belgique

Le concours de médecine recalé par le Conseil d’Etat

Le quota d’étudiants autorisés à passer en 2e bachelier est jugé illégal.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Le Conseil d’Etat a suspendu mardi le nouveau système de sélection aux études de médecine et dentisterie pratiqué en Fédération Wallonie-Bruxelles. La haute juridiction a jugé illégal le quota d’étudiants autorisés à passer en 2e bachelier sur base des résultats d’un concours organisé dans les différentes facultés de médecine à la fin du mois de juin.

Une dizaine d’étudiants en médecine de l’UNamur qui n’étaient pas parvenus à se classer en ordre utile au concours de sélection avaient décidé d’introduire un recours en suspension devant le Conseil d’Etat. «Le quota communautaire 2015-2016 a été jugé illégal pour défaut de fondement, de même que le quota fédéral 2021 qui lui correspond», a indiqué mardi le cabinet Misson qui défendait les intérêts de cette dizaine d’étudiants. «Le classement de nos clients au concours est donc, pour ces raisons, suspendu».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Arpigny Eric, mardi 26 juillet 2016, 19:41

    Nos hôpitaux regorgent de médecins étrangers, et on limite l'accès à la profession à nos propres nationaux. Je ne suis pas contre la présence de médecins d'origine étrangère, mais je me demande sérieusement si on aborde le problème de la bonne manière.

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs