Accueil Monde France

Attentat dans une église: la justice française pointée du doigt, Cazeneuve esquive

L’un des auteurs de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray était inculpé pour avoir tenté de rejoindre la Syrie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La justice française a-t-elle failli ? C’est la question qu’on se pose au lendemain de l’attaque terroriste dans une église près de Rouen (Seine-Maritime) perpétrée par deux jeunes, dont l’un était inculpé pour avoir tenté de rentrer en Syrie.

Si beaucoup y voient clairement un raté judiciaire, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve préfère lui esquiver la question. «  Je ne souhaite pas pointer des responsabilités où m’ériger en procureur, surtout sur un sujet qui ne dépend pas de mon ministère  », a répondu le ministre français au micro d’Europe 1.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs