Accueil Culture Musiques

Flume, électronique chic

Le producteur australien décroche la timbale avec son nouvel album « Skin ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 3 min

Il paraît que la bulle EDM est en train d’exploser. Que les kids n’en peuvent plus des beats beaufs et putassiers des David Guetta, Calvin Harris et consors. Qu’enfin, Berlin va coiffer la couronne qui lui appartient, celle de capitale techno, mais d’une techno pour le coup intelligente, aventureuse, exigeante. Sauf que de tout cela, il n’en sera rien.

L’Amérique n’est pas encore prête pour les beats berlinois – le sera-t-elle jamais ? Ils sont nombreux à s’être cassés les dents sur le marché US qui, comme au temps du rock tout puissant, s’apparente à une Cité interdite pour tout artiste, un Graal ô combien difficile à atteindre. La superstar berlinoise Paul Kalkbrenner a tout fait pour y entrer, en vain. Moderat n’envisage même pas d’essayer. Côté français, l’énorme succès de Daft Punk n’a laissé que des cendres derrière lui. Si bien que la surprise et le renouveau pourraient bien venir d’un tiers qu’on n’attendait pas : l’Australie et sa figure de proue Flume.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs