Accueil Société Régions Liège

Apiculteur allergique aux abeilles

Trois ans pour être définitivement guéri.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un programme de désensibilisation aux piqûres d’insectes dure de trois à cinq ans. Pour Amaury Renard, le traitement va démarrer ce mercredi matin au Bois de l’Abbaye. « Je vais recevoir une première piqûre de venin d’abeille pur, mais très dilué. Si je n’ai pas de réaction, j’aurai une autre piqûre, avec une dose plus forte, vingt minutes plus tard, et ainsi de suite jusqu’à ce que j’aie une réaction. On arrête alors et je reste en observation, par précaution, toute la journée à l’hôpital. »

cent piqûres d’abeille

Un tel traitement devra se répéter une fois par mois, pendant un an, à l’hôpital. Avec des doses toujours plus fortes.

A partir de la deuxième année, c’est le médecin traitant d’Amaury Renard qui pourra effectuer lui-même le traitement. Celui-ci s’achèvera le jour où il pourra recevoir une dose correspondant à cent piqûres d’abeille sans réaction allergique  !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs