Accueil Sports Sports moteurs

Formule 1: Ferrari se sépare de son directeur technique James Allison

James Allison n’est plus le directeur technique de la Scuderia Ferrari, a annoncé mercredi matin le constructeur italien, déçu des performances de ses bolides rouges au cheval cabré lors de la première partie de la saison de Formule 1, vierge de toute victoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le contrat du Britannique James Allison, qui avait quitté Lotus pour Ferrari en 2013, avait pourtant été reconduit en début d’année et n’expirait que fin 2017. Le divorce a été prononcé « par consentement mutuel et avec effet immédiat », selon le bref et traditionnel communiqué.

« L’équipe aimerait remercier James pour son engagement et ses sacrifices et lui souhaite le meilleur et la sérénité pour ses projets futurs », y déclare en effet Maurizio Arrivabene, le team principal de Ferrari.

Allison est remplacé par Mattia Binotto, qui était jusqu’à présent en charge du département moteur, au poste de directeur technique. Il avait fait ses débuts à Maranello en tant qu’ingénieur d’essais moteur en 1995.

Allison, 48 ans, auquel on reprocherait entre autres le manque d’aérodynamisme de la Ferrari SF16-H, pourrait lui rebondir chez Renault.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs