Accueil La Une Belgique

Menace terroriste: «Mettre plus de policiers en rue n’est plus tenable»

Le chef de corps de la zone Montgomery, Jean-Marie Brabant, estime qu’il faut « apprendre à vivre » avec le risque terroriste.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

M ettre plus de policiers et de militaires en rue contre le terrorisme n’est plus tenable  », indique le chef de corps de la zone Montgomery, Jean-Marie Brabant, dans une interview accordée à BRUZZ. «  Le fonctionnement au jour le jour de la police en souffre.  » Selon lui, il faut «  apprendre à vivre  » avec un risque terroriste plus élevé et il n’y aura jamais assez de moyens pour tout éviter. Le maintien au niveau 3 de la menace depuis plusieurs mois fait qu’il n’y a plus de personnel disponible pour d’autres missions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dopchie Henri, jeudi 28 juillet 2016, 13:31

    On pourrait commencer par interdire les publications qui appellent à l'assassinat: coran, sunna, hadith. On a bien interdit Mein Kampf durant des décennies après la guerre.

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 27 juillet 2016, 19:10

    La police est inefficace dans ce genre de travail. Elle ne peut ètre partout , et elle est trop visible . C'est aux sources qu'il faut remonter . Et cela c'est le travail de la Sureté d'Etat . C'est là qu'il faut engager .

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs