Accueil Monde

L’heure de la réconciliation entre Barack et Hillary

La parole était à Barack Obama, mercredi soir, à la convention nationale démocrate de Philadelphie. Le président a remisé ses vieilles rancœurs contre Hillary Clinton et se prépare à soutenir ardemment sa campagne. Objectif : préserver l’héritage de son double mandat présidentiel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les vieilles rancœurs ont parfois la vie dure : la dernière fois que les couples Obama et Clinton ont dîné ensemble remonte à 2013, « et l’ambiance fut glaciale », rappelle Edward Klein, auteur en 2014 d’un livre au vitriol sur les dynasties démocrates, « Blood Feud ». Michelle Obama et son mari ne pardonnaient pas aux Clinton le ton acrimonieux et condescendant de la campagne des primaires de 2008. Les regardant comme deux « vieux blancs racistes de l’Arkansas », ils avaient entre eux surnommé Hillary la « Hildebeest » (jeu de mots avec wildebeest, gnou), avant que le jeune sénateur de l’Illinois, dans le New Hampshire, ne la sèche d’une remarque dédaigneuse : « Vous pouvez être attachante, Hillary ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Analyse La migration revient hanter le «partenariat» entre l’Europe et l’Afrique

Europe et Afrique se mettent à table pour recalibrer leurs relations. Les Européens sont concurrencés par d’autres acteurs sur le continent africain. Lequel reste leur priorité. Avec le défi migratoire en tête des préoccupations. Mais aussi le covid, la sécurité, les enjeux socio-économiques. Agenda chargé pour la deuxième réunion ministérielle Union européenne – Union africaine, ce mardi à Kigali.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs