Accueil Monde

L’heure de la réconciliation entre Barack et Hillary

La parole était à Barack Obama, mercredi soir, à la convention nationale démocrate de Philadelphie. Le président a remisé ses vieilles rancœurs contre Hillary Clinton et se prépare à soutenir ardemment sa campagne. Objectif : préserver l’héritage de son double mandat présidentiel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Les vieilles rancœurs ont parfois la vie dure : la dernière fois que les couples Obama et Clinton ont dîné ensemble remonte à 2013, « et l’ambiance fut glaciale », rappelle Edward Klein, auteur en 2014 d’un livre au vitriol sur les dynasties démocrates, « Blood Feud ». Michelle Obama et son mari ne pardonnaient pas aux Clinton le ton acrimonieux et condescendant de la campagne des primaires de 2008. Les regardant comme deux « vieux blancs racistes de l’Arkansas », ils avaient entre eux surnommé Hillary la « Hildebeest » (jeu de mots avec wildebeest, gnou), avant que le jeune sénateur de l’Illinois, dans le New Hampshire, ne la sèche d’une remarque dédaigneuse : « Vous pouvez être attachante, Hillary ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs