Accueil Société

Santé: la sédentarité englue la planète

Ne pas bouger assez entraîne plus de 5 millions de décès. Une heure d’exercice par jour met à l’abri, mais une personne sur quatre seulement la pratique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Près de 61 milliards d’euros, c’est ce que coûte le manque d’activités physiques à la santé de la race humaine : c’est l’estimation que d’éminents scientifiques publient aujourd’hui dans la revue Lancet. Le montant combine dépenses de santé et perte de productivité. Cette étude, qui porte sur 142 pays représentant 93 % de la population mondiale, est la première à chiffrer le coût de la « pandémie » de sédentarité. Elle fait partie d’une série d’articles publiés par le journal médical à la veille de l’ouverture des Jeux Olympiques à Rio, le 5 août. Le coût réel pourrait être encore plus élevé, avertissent les auteurs, car leur évaluation inclut uniquement les cinq grandes maladies associées à l’inactivité physique : maladie coronarienne, AVC, diabète de type 2 (le plus fréquent), cancer du sein et du colon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs