Accueil La Une Économie

La Belgique gèle les avoirs de douze terroristes présumés

Il s’agit d’une mesure administrative prise à la demande de l’Ocam. Parmi les personnées concernées figure Mohamed Abrini.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’Etat belge a pour la première fois gelé les avoirs financiers de terroristes sans l’intervention d’un juge. Il s’agit d’une mesure administrative prise à la demande de l’OCAM, rapporte L’Echo vendredi.

Mohamed Abrini concerné

La décision vise douze personnes suspectées de terrorisme, parmi lesquelles figurent Mohamed Abrini ainsi que la famille Bazarouj, soupçonnée d’avoir caché Salah Abdeslam pendant sa fuite. Ils ne pourront dorénavant plus accéder à leurs avoirs financiers, leurs biens immobiliers et autres possessions. De plus, ils ne pourront pas recevoir de soutien financier d’un tiers.

Cette disposition existe depuis 2006, mais l’arrêté royal en question n’avait jamais été appliqué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Pirotte Raymonde, vendredi 29 juillet 2016, 12:28

    Excellent...

  • Posté par Remacle José, vendredi 29 juillet 2016, 12:16

    Il était temps. L'argent est le nerf de la guerre, ne l'oublions pas.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs