Accueil Belgique Politique

Une nouvelle réforme ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La sortie de Jean Hermesse pèse lourd. Le patron de la Mutualité chrétienne n’est pas coutumier, on l’a dit, des propos incendiaires. Du reste, c’est un parti de son « pilier », le CD&V, qui a réclamé ces fameux « gros poissons » à la table de négociations, en 2011, pour damer le pion à la N-VA sur le terrain communautaire. Deux transferts avaient considérablement alourdi la balance institutionnelle : les soins de santé (5 milliards) et les allocations familiales (6), sur un total de 20 milliards. En coulisses, beaucoup s’inquiétaient de ces pans que l’on arrachait à la Sécurité sociale, socle de notre modèle fédéral. Aujourd’hui, ces deux mêmes compétences suscitent les plus vives inquiétudes quant à la praticabilité de leur transfert. Ceux qui doivent les mettre en œuvre s’arrachent les cheveux pour veiller… au strict minimum, à la continuité du service aux citoyens. On est loin de la définition de nouvelles politiques plus en phase avec les réalités wallonne, bruxelloise ou flamande, mantra des régionalistes acharnés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs