Accueil Monde

Journaliste détenu au Cameroun depuis un an: RFI «supplie» Yaoundé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La présidente de Radio France Internationale (RFI), Marie-Christine Saragosse, a « supplié » samedi Yaoundé de « mettre un terme au calvaire » du correspondant de la radio arrêté au Cameroun il y a un an précisément et accusé de complicité avec le groupe terroriste Boko Haram. « Je supplie les autorités camerounaises, par humanisme, mais aussi par esprit de rigueur, de mettre un terme au calvaire de notre correspondant », a déclaré Mme Saragosse sur les ondes et le site de la radio publique française très écoutée en Afrique francophone.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs