Accueil Opinions

Pas d’état d’urgence législatif permanent!

Face à la menace terroriste, les appels des politiques « à rester unis », « à vivre comme si » sont très vite éclipsés par des sorties intempestives.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Il ne se passe pas un jour sans qu’on nous répète que des attentats terroristes majeurs restent hautement probables, un peu partout en Europe. Face à cette menace, anxiogène au possible, le monde politique fait preuve d’une hyperactivité… à faire peur. Alors que la population doit apprendre à vivre avec ce sentiment d’insécurité, les appels « à rester unis », « à vivre comme si » sont très vite éclipsés par des sorties intempestives.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Duchatelet Francoise, lundi 1 août 2016, 17:43

    Tout à fait d'accord appliquons déjà les lois existantes Bart De Wever ne doit pas trouver un prétexte pour restreindre nos libertés Francoise Duchatelet

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs