Accueil Société

«Le Soir» traverse l’Europe en train: drôle d’endroit pour une rencontre (carte interactive)

A bord de l’AVE qui relie Toulouse à Barcelone en 3h12, les amitiés se nouent, les numéros s’échangent. Une petite tranche de vie avec, dans les rôles principaux, Mateo, Juan et Veronica.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Il y a un enfant qui pleure, là devant. Il s’appelle Mateo. Il a trois ans et demi. C’est bizarre, tout à l’heure, il jouait sagement sur sa tablette pendant que sa mère, Veronica, était plongée dans un magazine avec Kate Middleton et Charlotte Casiraghi en bikini.

Mateo, Veronica et Juan, le papa, rentrent chez eux. Ils habitent Tenerife. Les vacances sont finies, elles ont duré 15 jours : ils sont allés à la Costa Brava, puis à Narbonne et la deuxième semaine, ils ont loué un bateau sans permis sur le Canal du Midi.

Le couple préfère mille fois le train à l’avion : pas besoin de passer les contrôles, plus facile avec un enfant. Surtout celui-là. Quand on éteint la tablette de Mateo, il pleure fort, très fort. Pareil quand il doit mettre son pull. « Hey, muchacho », dit doucement Veronica. « Mateo, por favor », soupire Juan dans un gros bâillement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs