Accueil La Une Culture

Laisse aller, c’est une valse!

Les « Musicales » appartiennent aux festivités familiales du temps des vacances. Elles s’ouvrent cette année à la danse avec un programme très riche et diversifié.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il ne manque que Georges Lautner pour donner un goût coquin au charme princier des Musicales de Beloeil. Cette année, on revient au schéma de base et c’est donc le premier samedi du mois d’août que se déroule l’événement.

Deux raisons principales : les « Musicales » appartiennent aux festivités familiales du temps des vacances et, au mois de septembre, on a souvent déjà, un peu, la tête ailleurs. Et puis, les journées sont encore longues, ce qui permet de commencer une heure plus tard et de mieux s’installer dans l’après-midi et la soirée. En conclusion, c’est donc trois et non deux concerts que va accueillir la Grande Scène avant le traditionnel feu d’artifice. Mais un peu plus tard, afin de mieux gérer la luminosité soit à 19h30, 20h30 et 21h30.

L’entrée de la danse

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs