Accueil Opinions

Alcool: un tabou mortel doit tomber enfin!

La Belgique va lancer une formation spéciale pour ses généralistes afin de mieux combattre les ravages de l’abus d’alcool.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Une formation spéciale contre les ravages de l’alcool ? Tant mieux : c’est la première ligne des spécialistes de la santé, un penchant pour la bouteille ne peut leur échapper longtemps, tant l’éthanol ronge rapidement l’organisme. Une excellente initiative.

Mais elle ne peut servir d’alibi à l’inaction des autorités qui font preuve d’un aveuglement coupable face à la place que notre société offre à l’alcool. On accable individuellement le conducteur assassin, le mari violent, la mère absente, l’égorgeur de bar imbibé sous prétexte de leur responsabilité, mais on fait semblant hypocritement que l’offre d’un produit n’a pas d’influence sur sa consommation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bachy Alain, mardi 2 août 2016, 12:33

    Dans la même édition du Soir: Quelles bières pour accompagner son barbecue?

  • Posté par Coulon Philippe, mardi 2 août 2016, 12:09

    il est temps que cesse l'hypocrisie ! un exemple ? taux d'alcool 0,5 gpl de sang voir 0 pour les conducteurs de poids lourds mais vente d'alcool et bière forte dans toutes les stations d'autoroute à grand renfort de campagne de marketing ... Cherchez l'erreur

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs