Accueil Monde

RD Congo: qui héritera du capital politique d’Etienne Tshisekedi?

L’opposant historique en République démocratique du Congo, Étienne Tshisekedi, a exigé dimanche soir devant des dizaines de milliers de partisans, la tenue de l’élection présidentielle d’ici la fin de l’année.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

U ne ligne rouge à ne pas franchir ». C’est ainsi qu’Etienne Tshisekedi a défini dimanche, devant les dizaines de milliers de Kinois venus assister à son premier meeting depuis 2011, l’échéance du 19 septembre 2016, date à laquelle doit se tenir le prochain scrutin présidentiel. L’opposant historique de 83 ans, de retour au pays après deux ans d’absence, a exigé le départ du président Kabila d’ici la fin de l’année, au terme d’un « préavis de trois mois de locataire au palais présidentiel », concluant : « Le 20 décembre, la maison doit être libre ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs