Accueil Société

La cloche ou l'âme de l'Erebus

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L'épave du bateau commandé par Franklin a été découverte en 2014. Lors de la première plongée, par 11 mètres de fond, et malgré une forte turbidité réduisant dramatiquement le champ de vision, les archéologues ont eu la main heureuse : ils ont trouvé la cloche du navire, c'est-à-dire « l'âme du bateau ». Elle portait l'emblématique flèche de la Royal Navy et l'année « 1845 », indice révélant que le navire coulé était l'un des deux bateaux de l'expédition, le Terror ou l'Erebus. Si l'on est désormais certain d'être face à ce dernier, c'est en mesurant précisément sa longueur et sa largeur, que l'on savait un rien différente de celle du Terror.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs