Accueil Société

Le trésor de l’expédition Franklin écartelé

Canadiens, Inuits et Anglais se disputent le trésor du navire Erebus découvert gisant en Arctique en 2014. Son mystère n’est pas totalement percé et les Inuits se battent pour faire reconnaître leurs droits de propriété sur l’épave et son contenu.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est l’une des catastrophes les plus mythiques de l’exploration maritime. En 1845, deux bâtiments de la Royal Navy s’en vont dresser la carte de l’impénétrable passage du Nord-Ouest, zone alors inconnue à l’énorme potentiel commercial, censée relier l’Atlantique au Pacifique par le nord du Canada. Remplis de provisions et commandés par l’explorateur sir John Franklin, les bâtiments et leurs 129 membres d’équipage ne rentreront jamais au port. Le mystère de l’expédition Franklin est né.

Depuis 150 ans, archéologues et historiens traquent les vestiges de l’Erebus et du Terror. La chasse au trésor se dénoue en partie en 2014, lorsque l’épave du premier est retrouvée coulée et broyée par les glaces de l’Arctique. C’est le début d’une saga sur fond de pièces de musées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs