Accueil Monde

Obama défend l’accord commercial transpacifique TPP comme une arme anti-Chine

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président américain Barack Obama a pris la défense mardi du traité de libre-échange transpacifique (TPP), attaqué de toutes parts aux États-Unis, en assurant qu’il permettrait de réduire l’influence économique de la Chine en Asie.

«Si nous n’établissons pas des règles solides, des normes qui façonnent le commerce et les échanges dans la région Asie-Pacifique, c’est la Chine qui le fera», a déclaré M. Obama lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, livrant un nouveau plaidoyer pour le TPP. Signé début février après cinq années de négociations, cet accord vise à établir la plus vaste zone de libre-échange au monde entre 12 pays situés de part et d’autre de l’océan Pacifique, dont le Japon, les Etats-Unis, le Pérou ou l’Australie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs