Accueil L’archive

Il y a cinq ans dans le journal «Le Soir» : «Blair, l’animal politique à visage humain»

Dans son autobiographie, dévoilée hier au Royaume-Uni et qui sort ce jeudi en Belgique, l’ancien Premier ministre britannique filtre ses treize années de pouvoir : l’Irak, Brown... ou l’alcool

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Tony Blair effectue un retour tonitruant sur le devant de la scène politique britannique. Trois ans après sa démission forcée, l’ancien Premier Ministre a publié des Mémoires de 624 pages. Celui que le quotidien conservateur The Times considérait hier dans son éditorial comme « le plus grand politicien progressiste de sa génération » veut « montrer ce qu’est être un être humain au centre de cette histoire ».

Son histoire et sa catastrophique image actuelle doivent beaucoup à l’invasion de l’Irak. Les gens, s’écrie-t-il, « supposent-ils que je ne sens pas, que je ne regrette pas avec toutes les fibres de mon corps la perte de ceux qui sont morts ? (...) Ils sont morts et moi, le décisionnaire dans les circonstances qui ont mené à leur mort, je vis toujours ». L’ancien Premier Ministre clame ressentir une responsabilité, une notion qui « indique non pas un poids libéré mais un poids qui continue. Le regret peut sembler lié au passé. La responsabilité se poursuit dans le présent et le futur. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs